Qu’Est-Ce Que L’Obésité?

Qu'est-ce que l'obésité

L’article, “Qu’est-ce que l’obésité?” a été examiné médicalement par Ethan Lazarus, MD, FOMA. Le Dr Lazarus est le président du Centre de nutrition clinique de Denver, CO.

Qu’Est-Ce Que L’Obésité?

L’obésité est définie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme “une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé.”La maladie de l’obésité affecte plus d’un tiers des États-Unis. adultes, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Le CDC utilise l’indice de masse corporelle (IMC), ou le poids d’une personne en kilogrammes divisé par le carré de sa taille en mètres, pour mesurer l’obésité. Les personnes ayant un IMC de 30 ou plus sont considérées comme obèses. Alors que l’IMC peut être utilisé comme un outil initial pour dépister l’obésité, il a des limites. L’OMS reconnaît ces limites, déclarant que l’IMC n’est qu’une “mesure brute de l’obésité dans la population.”

Une autre définition de l’obésité provient de l’Obesity Medicine Association (OMA) et est énoncée dans l’algorithme d’obésité® de l’OMA. L’obésité est définie par l’OMA comme une “maladie neurocomportementale chronique, récurrente, multifactorielle, dans laquelle une augmentation de la graisse corporelle favorise un dysfonctionnement du tissu adipeux et des forces physiques anormales de la masse graisseuse, entraînant des conséquences néfastes sur la santé métabolique, biomécanique et psychosociale.”

Pourquoi l’obésité est-elle une maladie?

L’obésité a été reconnue comme une maladie pour la première fois en 1948 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).1

Aux États-Unis, l’American Medical Association (AMA) a reconnu l’obésité comme une maladie en 2013.2 Pourquoi cette reconnaissance de l’obésité comme une maladie est-elle importante? L’obésité a longtemps été un sujet de préjugés et de stigmatisation. Alors que la perception du public évolue lentement, de nombreuses personnes (dont près de la moitié des professionnels de la santé) supposent toujours que l’obésité est la faute de l’individu, uniquement le résultat de trop manger et de trop bouger. Lorsque l’AMA et d’autres organisations médicales et de santé professionnelles reconnaissent l’obésité comme une maladie, cela éduque les professionnels de la santé et le public qu’elle est beaucoup plus complexe que cela. L’obésité n’est pas un choix personnel. L’obésité est une maladie causée par une interaction complexe entre la génétique, l’environnement et de nombreux autres facteurs. De plus, des études récentes ont démontré qu’il existe 236 autres maladies touchées par l’obésité, dont 13 sont des cancers.

La reconnaissance de l’obésité en tant que maladie nous permet de rechercher des interventions pour prévenir l’obésité et de mettre en œuvre des traitements fondés sur des données probantes auprès des personnes touchées par l’obésité. Ces traitements comprennent des interventions comportementales et nutritionnelles, un traitement médical et même une chirurgie. La reconnaissance de l’obésité en tant que maladie distingue également l’obésité comme quelque chose à prendre au sérieux; pour la plupart des personnes souffrant d’obésité, le simple fait de manger moins et de bouger plus n’entraînera pas une perte de poids durable à long terme.3

Une personne n’est pas plus responsable du développement de l’obésité qu’elle n’est responsable du développement d’une maladie cardiaque ou d’une hypertension artérielle. Une personne obèse mérite le même respect et les mêmes soins de santé compatissants. Le Groupe de travail des Services de prévention des États-Unis (USPSTF) recommande de dépister l’obésité chez tous les adultes et d’offrir ou d’orienter les personnes obèses vers des programmes d’intervention comportementale intensifs à plusieurs composantes.4

Quelles sont Les Causes de l’obésité?

L’obésité est une maladie médicale qui survient lorsque le corps d’une personne accumule et stocke des quantités excessives de graisse corporelle. De nombreux facteurs contribuent à l’obésité, notamment:

  • Génétique: Des études suggèrent que la génétique contribue à 40 à 70% de l’obésité. Il existe des milliers de gènes différents associés à l’obésité, et certaines mutations génétiques sont connues pour causer directement l’obésité. Cependant, posséder des gènes qui vous prédisposent à l’obésité ne signifie pas que le développement de la maladie est inévitable.5
  • Nutrition: De plus en plus de preuves montrent que toutes les calories ne sont pas créées égales. Certains aliments, tels que les glucides raffinés et les graisses saturées malsaines, contribuent en plus grande proportion à l’obésité.
  • Hormones: Des anomalies dans plusieurs voies biologiques sont impliquées dans l’obésité. La résistance à l’insuline, qui empêche le corps de traiter correctement le sucre, a été fortement impliquée dans l’obésité.
  • Médicaments: De nombreux médicaments sur ordonnance sont associés à la prise de poids, y compris la plupart des antidépresseurs, des stéroïdes, des contraceptifs et des médicaments pour le traitement du diabète, de l’hypertension, des migraines, des convulsions, des troubles bipolaires, des allergies, de l’insomnie et plus encore.
  • Environnement: La famille, la culture et même l’endroit où vous vivez peuvent avoir un impact significatif sur le développement de l’obésité.
  • Sommeil: Le sommeil perturbé et le sommeil pendant moins de 7 heures ou plus de 9 heures peuvent provoquer l’obésité. L’obésité est également associée à l’apnée du sommeil, qui est une condition respiratoire qui peut empêcher une personne d’obtenir un sommeil de qualité.

Maladies associées à l’obésité

Les études actuelles montrent que l’obésité diminue la durée de vie jusqu’à 8 ans7 et qu’elle est associée à au moins 236 autres problèmes médicaux, dont 13 types de cancer, 8 types de diabète de type 2, l’apnée du sommeil, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et la dépression.9

Cancer

Les facteurs biologiques et les facteurs liés au mode de vie associés à l’obésité peuvent contribuer à augmenter le risque de cancer. Les cellules adipeuses produisent des produits chimiques nocifs pour le corps, provoquant une inflammation qui peut endommager les cellules saines au fil du temps. Les cellules adipeuses peuvent également augmenter les niveaux d’hormones qui peuvent déclencher des gènes chez les personnes présentant des risques plus élevés de certains cancers. Les facteurs liés au mode de vie jouent également un rôle dans le lien entre l’obésité et le cancer. Une bonne nutrition et une activité physique sont des éléments clés pour réduire le risque d’obésité et de cancer.10

Ces 13 types de cancer se sont révélés les plus liés à l’obésité:

  • Sein (femmes ménopausées)
  • Côlon et rectum
  • Œsophage (adénocarcinome)
  • Vésicule biliaire
  • Rein
  • Foie
  • Méningiome (cancer des tissus qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière)
  • Myélome multiple (cancer des cellules sanguines)
  • Ovaires
  • Pancréas
  • Thyroïde
  • Haut de l’estomac
  • Utérus

Diabète de type 2

Plus de 85% des patients atteints de diabète de type 2 souffrent également de surpoids ou d’obésité. La relation entre l’obésité et le diabète de type 2 commence bien avant que le diabète de type 2 ne soit souvent reconnu, lorsque la résistance à l’insuline commence. L’insuline est une hormone qui régule la glycémie en déterminant comment le corps stocke le glucose et les graisses. Lorsque le corps développe une résistance à l’insuline, il nécessite des niveaux plus élevés d’insuline pour permettre à l’organisme d’utiliser le glucose comme source d’énergie. Cette résistance est un précurseur du prédiabète et du diabète de type 2.11

Apnée du sommeil

On estime qu’un Américain sur cinq est affecté par l’apnée du sommeil. Les personnes souffrant d’apnée du sommeil éprouvent des cessations momentanées de respiration pendant leur sommeil. L’apnée du sommeil est plus fréquente chez les hommes, les personnes plus âgées et celles ayant des IMC plus élevés. De plus, les femmes ayant une circonférence du cou de 16 pouces ou plus et les hommes ayant une circonférence du cou de 17 pouces ou plus sont à haut risque.

L’obésité contribue au risque d’apnée du sommeil car l’excès de poids exerce une pression accrue sur les voies respiratoires supérieures, ce qui entraîne un effondrement et une diminution du contrôle neuromusculaire des dépôts graisseux. Cela contribue à une diminution du volume pulmonaire et à une augmentation des difficultés respiratoires. Les symptômes de l’apnée du sommeil comprennent une somnolence diurne excessive, des ronflements, des maux de tête le matin et une pression artérielle élevée. L’apnée du sommeil peut entraîner de nombreux autres troubles médicaux graves.12

Hypertension (Hypertension artérielle)

L’hypertension se réfère à la pression appliquée sur les parois internes des artères par le sang. Dans l’étude cardiaque Framingham de 44 ans, on a estimé que le surpoids et l’obésité représentaient 26 à 28% des cas d’hypertension.13 L’obésité et la distribution des graisses sont les deux déterminants du risque d’hypertension. Pour les personnes souffrant d’hypertension, la perte de poids peut entraîner une baisse significative de la pression artérielle, réduisant le besoin de médicaments et réduisant le risque de maladies liées à l’hypertension.

Dépression

La dépression est fréquente chez les patients en surpoids et obèses. Dans une étude récente, les chercheurs ont constaté que les personnes obèses ont un risque 20% plus élevé de développer une dépression, et dans certains cas, le risque est élevé à 44% plus élevé que ceux ayant un poids santé. Les symptômes de la dépression comprennent la fatigue, le sommeil affecté par une faible consommation d’énergie et la suralimentation.14

Faits sur l’obésité

  • En 2014, on estimait que l’obésité coûtait aux États-Unis 1,42 billion de dollars, consommant 14,3 % des dépenses de santé et entraînant 320 000 décès.
  • On estime que la perte de seulement 5% de poids corporel peut sauver une personne ayant un IMC supérieur à 40 $ 2,137 par an.15
  • L’obésité est la maladie chronique la plus fréquente aux États-Unis. Selon le CDC, environ 93,3 millions d’adultes américains ont été touchés par l’obésité de 2015 à 2016. D’ici 15 ans, on estime que 50% de la population adulte américaine souffre d’obésité.
  • Les niveaux d’études supérieurs sont associés à un risque moindre d’obésité.
  • On estime que la durée de vie peut être raccourcie de 8 ans pour les personnes ayant un IMC supérieur à 40, ce qui est comparable aux effets du tabagisme.16
  1. Int J Obes(Lond). 2008 Déc; 32 Suppl 7: S120-6. doi: 10.1038/ ijo.2008.247.
  2. Politique de l’AMA H440.842, Réunion annuelle 2013 de la HOD
  3. Chaput JP et al. Obes Rév. 2012; 13:681-691.
    NHLBI. 2012. www.nhlbi.gov/health/health-topics/topics/obe/causes #. Consulté le 23 mai 2017.
    Schwartz MW et al. Diabète. 2003;52:232-238.
  4. http://www.uspreventiveservicestaskforce.org/uspstf11/obeseadult/obesesum.htm. Consulté le 5 avril 2017.
  5. Sicat J.https://obesitymedicine.org/obesity-and-genetics/. Consulté le 8 octobre 2018.
  6. Gonsahn-Bollie S.https://obesitymedicine.org/what-causes-obesity/. Consulté le 8 octobre 2018.
  7. Garvey WT et al. Lancet. 2009;373(9669):1083-1096.
  8. https://www.cdc.gov/media/releases/2017/p1003-vs-cancer-obesity.html. Consulté le 8 octobre 2018.
    Ligibel JA et coll. J Clin Oncol. 2014;32(31):3568-74.
  9. Yuen M et al. 2016. Affiche.
  10. Gonsahn-Bollie S.https://obesitymedicine.org/obesity-and-cancer/. Consulté le 8 octobre 2018.
  11. Alexandre le LC. https://obesitymedicine.org/obesity-and-insulin-resistance/. Consulté le 8 octobre 2018.
  12. Kucera J. https://obesitymedicine.org/sleep-apnea-and-obesity/. Accessed October 8, 2018.
  13. https://www.obesityaction.org/community/article-library/hypertension-and-obesity-how-weight-loss-affects-hypertension/. Accessed October 8, 2018.
  14. Engstrom D. https://www.obesityaction.org/community/article-library/obesity-and-depression/. Accessed October 8, 2018.
  15. Milken Institute Report. http://www.milkeninstitute.org/publications/view/833. Accessed April 30, 2017.
  16. Alexander LC. https://obesitymedicine.org/diseases-related-to-obesity/. Accessed October 8, 2018.

Photo courtesy of Obesity Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.