Loups Radioactifs (15 Oct. 2011)

En avril 1986, le pire accident nucléaire de l’histoire s’est produit à Tchernobyl, alors en Union soviétique. Cela a notamment conduit à l’évacuation d’une vaste zone, y compris la ville de Pripyat.
Aujourd’hui, les seuls humains autorisés dans cette zone sont des militaires et des chercheurs. Ce documentaire de près d’une heure se rend dans la zone interdite pour étudier la flore et la faune, en particulier les loups.
Voilà à quoi la Terre aurait pu ressembler si le Grand Satan et l’Empire du Mal s’étaient affrontés. Dépourvues d’humains, les forêts reculent lentement, et la nature rouge en dents de scie vaque à ses occupations sans relâche. La variété de la faune dans cette région est incroyable, en particulier les animaux plus grands, y compris les oiseaux – aigles et cigognes noires.
Il y a quelques images fascinantes ici, y compris à l’intérieur de plusieurs tanières de louveteaux pendant que les mères étaient absentes, probablement à la recherche de nourriture, et à l’intérieur d’un nid de pèlerin.
L’équipe de tournage semble avoir passé une année entière dans la région, ou du moins y être revenue périodiquement. Alors que les humains ne sont pas autorisés à y vivre, d’autres animaux, des poissons-chats et des aigles aux loups et aux bisons, semblent s’y être parfaitement adaptés, radiations ou pas. Comme le fait remarquer le narrateur, la plus grande catastrophe nucléaire au monde a transformé une région autrefois dévastée par les deux guerres mondiales et les excès du stalinisme en une réserve unique pour la faune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.