Compétitivité

La compétitivité est une mesure du désir d’une personne de surpasser les autres. Une personne très compétitive est plus susceptible de voir une situation comme une compétition, même s’il n’y a pas de gagnant ou de perdant explicite. Par exemple, un adolescent peut comparer sa popularité sur les réseaux sociaux au classement de ses amis, même s’il n’y a pas de récompense explicite pour avoir le plus d’abonnés. Les rivaux de l’individu peuvent même ne pas se rendre compte qu’ils sont en compétition.

Pendant un jeu ou un concours, une personne compétitive peut faire de grands efforts pour être victorieuse. La compétitivité peut motiver une personne à travailler plus dur qu’elle ne l’aurait fait seule. Cependant, une personne qui estime qu’elle doit gagner à tout prix peut s’épuiser ou aliéner les autres. Lorsque la compétitivité provoque une détresse émotionnelle ou perturbe la vie quotidienne d’une personne, cette personne peut souhaiter obtenir de l’aide professionnelle.

COMPÉTITIVITÉ EN BIOLOGIE ET EN PSYCHOLOGIE

La concurrence en elle-même n’est ni bonne ni mauvaise. En biologie, la compétition entre organismes est le résultat naturel de l’évolution. Tous les organismes doivent être en compétition pour un nombre limité de ressources, telles que la nourriture, un abri ou des partenaires d’accouplement. La tendance des humains à la compétition peut être une excroissance naturelle de cette compétition biologique.

Certains types de compétition peuvent affecter indirectement sa capacité à survivre et à avoir une progéniture. Par exemple, un chanteur qui concourt pour gagner un million de dollars peut alors se permettre de manger des aliments nutritifs, d’acheter une maison assez grande pour loger beaucoup d’enfants, etc.

Cependant, le trait psychologique de la compétitivité n’a souvent rien à voir avec la survie, bien que la tendance à la concurrence puisse être une excroissance naturelle de la compétition biologique. Des niveaux sains de compétition peuvent aider à améliorer l’estime de soi et à augmenter le plaisir de vivre. Cela peut également motiver les gens à travailler plus fort pour atteindre leurs objectifs.

COMPÉTITIVITÉ ET PERSONNALITÉ

La compétitivité est souvent décrite comme un trait de personnalité. Cependant, il est beaucoup moins stable tout au long de la vie que des traits tels que le névrotisme, l’extraversion et la recherche de nouveauté.

Il est vrai que certaines personnes ont tendance à être plus compétitives que d’autres. Cependant, certaines situations peuvent également stimuler la compétitivité des personnes. Les personnes qui ont grandi dans des cultures qui valorisent la concurrence sont également plus susceptibles d’être compétitives. Les gens sont plus susceptibles d’être compétitifs lorsque:

  • Ils mesurent leur estime de soi en se comparant aux autres. Par exemple, un gymnaste peut mesurer ses compétences en fonction de sa place dans les tournois plutôt que de son équilibre, de son timing et d’autres mesures objectives.
  • La compétition est quelque chose d’important pour eux. Par exemple, quelqu’un qui est fier de son intelligence peut être amené à participer à des concours d’orthographe, mais pas à un concours de danse.
  • Leur concurrent a un niveau de compétence similaire. Les gens sont plus susceptibles de rivaliser avec quelqu’un qui est un peu meilleur ou un peu pire qu’eux, par opposition à un novice complet ou à un maître dans le domaine.
  • Ils connaissent personnellement leur concurrent. Les gens ont tendance à être plus investis émotionnellement lorsqu’ils se comparent à des amis qu’à des étrangers. Les individus sont également plus susceptibles d’être compétitifs en petits groupes.
  • Ils ont un public. La présence de ses pairs peut augmenter la pression pour bien performer.
  • Ils ont de très bons ou très mauvais classements. Les personnes qui sont proches d’être “les meilleures” peuvent se pousser plus fort. De même, les individus peuvent rivaliser davantage pour éviter d’être “les pires” lors d’une activité.
  • Les ressources sont limitées. Par exemple, les gens sont plus susceptibles de se battre pour de la nourriture dans un désert que dans un supermarché. Dans un désert vide, le gain d’une personne signifie la perte d’une autre personne. Mais dans un magasin, tout le monde peut “gagner” et obtenir autant de nourriture que nécessaire.

QUAND LA COMPÉTITIVITÉ EST-ELLE UN PROBLÈME ?

Il est possible d’être hyperconcurrentiel, ce que les chercheurs définissent comme ayant “un besoin névrotique de gagner à tout prix.”Les individus hyperconcurrentiels sont plus susceptibles d’avoir une vision du monde machiavélique. En d’autres termes, ils peuvent croire que “les fins justifient les moyens.”Une personne machiavélique peut menacer ses rivaux, voler des ressources ou mentir pour aller de l’avant.

Une concurrence excessive peut également nuire à l’individu lui-même. Une personne peut consacrer tant d’efforts à la formation pour réussir qu’elle néglige d’autres parties de sa vie, telles que l’amitié ou les passe-temps. Cela peut rapidement conduire à l’épuisement professionnel et à l’isolement.

Les personnes qui se comparent constamment aux autres peuvent développer un sentiment chronique d’insuffisance. Puisque personne n’est bon dans tout, les individus compétitifs ont toujours quelqu’un contre qui perdre. La quête constante d’être le meilleur peut conduire au perfectionnisme, au stress et à d’autres problèmes.

THÉRAPIE POUR LA COMPÉTITIVITÉ

Si la compétitivité a affecté votre vie quotidienne, vous pouvez bénéficier d’un soutien professionnel. En thérapie, vous pouvez travailler sur:

  • Développer une estime de soi indépendante de votre “rang” dans une communauté.
  • Fixer des objectifs réalistes et ambitieux sans être inatteignables.
  • Fixer des limites avec des rivaux qui exacerbent votre compétitivité.
  • Trouver un passe-temps dont vous pouvez profiter sans ressentir le besoin d’être particulièrement doué.
  • Traiter la dépression, l’anxiété ou d’autres problèmes de santé mentale connexes.

Un thérapeute qualifié peut vous aider à atteindre vos objectifs de manière saine. Il n’y a aucune honte à obtenir du soutien lorsque vous en avez besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.